Malbrough s’en va-t-en guerre

Malbrough s’en va-t-en guerre

Malbrough s’en va-t-en guerre
Mironton ton ton mirontaine
Malbrough s’en va-t-en guerre
Ne sait quand reviendra (ter)

Il reviendra à Pâques
Mironton ton ton mirontaine
Il reviendra à Pâques
Ou à la Trinité (ter)

La Trinité se passe/
Malbrough ne revient pas

Madame à sa tour monte/
Si haut qu’elle peut monter

Elle voit venir un page/
Tout de noir habillé

O page ô mon beau page/
Quell’s nouvell’s apportez ?

Aux nouvelles que j’apporte/
Vos beaux yeux vont pleurer

Monsieur Malbrough est mort/
Et mort et enterré

J’ l’ai vu porté en terre/
Par quatre-z-officiers

L’un portait sa cuirasse/
L’autre son bouclier

L’ troisième portait son sabre/
L’ quatrième ne portait rien

**************

À l’entour de sa tombe/
Romarin l’on planta

Sur la plus haute branche/
Le rossignol chanta

On vit voler son âme/
À travers les lauriers

Chacun mit ventre à terre/
Et puis se releva

Pour chanter les victoires/
Que Malbrough remporta

La cérémonie faite/
Chacun s’en fut coucher

Les uns avec leurs femmes/
Et les autres tout seuls

Ce n’est pas qu’il en manque/
Car j’en connais beaucoup

Des brunes et puis des blondes/
et des châtaignes aussi

J’ n’en dis pas davantage/
Car en voilà-z-assez.